Oui, le ministère de la transition Écologique est une escroquerie en bande organisée.

Au soi-disant arsenal législatif du droit environnemental, la réalité sur le terrain est davantage un droit de détruire en toute conscience. Alors oui, le ministère de la Transition écologique a besoin de changer son nom.