GCO : un an après, ça déroute ? Mobilisation !

« Le contournement ouest de Strasbourg, le GCO, est l’exemple de ce qu’il ne faut pas (plus) faire en France : imposer une route contre toute logique environnementale. Son utilité était contestée. Nous, les opposants, nous n’avons pas été entendu. Un an après sa mise en service : toujours autant de bouchons, de pollution… et le nombres de camions qui augmente sur l’ensemble des axes strasbourgeois (M35 + A355), sans compter ceux qui se perdent sur les petites routes du Kochersberg. »

GCO NON MERCI

A l’occasion des uns ans controversée de l’ouverture du GCO à Strasbourg, les opposants appellent à venir occuper le rond-point d’accès à l’aire de services de l’autoroute ce dimanche 18 décembre à partir de 10h.

Autour du 15 décembre, le Conseil d’orientation des infrastructures (COI) va rendre un rapport très attendu sur le financement des infrastructures de transport en 2023, qui donnera des orientations sur les projets routiers en France. Le gouvernement fera-t-il le choix du train, des transports en commun et des modes actifs plutôt que d’entretenir le modèle ultra-polluant du tout-routier ? 

Sans attendre la réponse, dans le cadre d’une action nationale « 18 milliards pour choisir nos mobilités, pas pour les projets routiers ! » portée par La Déroute des Routes1GCO NON MERCI (membre de cette coalition), organise un rassemblement sur le ROND-POINT devant l’aire de services de l’A355 (aire de la Bruche) à Duttlenheim, proche de Duppigheim, ce dimanche 18 décembre entre 10h et 12h, avec une conférence de presse à 10h30

QUAND ? dimanche 18 décembre 2022
RASSEMBLEMENT : 10h
CONFERENCE DE PRESSE : 10h30
OU ? au rond-point devant l’aire de services de l’A355 à Duttlenheim, proche de Duppigheim, .

Ainsi, ils évoqueront leur demande de moratoire qu’il portent avec la Déroute des Routes1 et du point de vue local, ils profiteront de ce moment pour une prise de parole commune du collectif, un an après l’ouverture du GCO. Les sujets ne manquent pas.

« Nous sommes l’exemple de ce qu’il ne faut pas (plus) faire en France : imposer un projet contre toute logique environnementale2

GCO NON MERCI

Aujourd’hui, un an après son ouverture, l’A355 est une autoroute à péage fonctionnelle, mais dont l’intérêt public majeur reste à démontrer. Ils y reviendront durant la conférence de presse qui sera l’occasion de mettre l’accent sur :

  • le couloir à camions que nous redoutions ;
  • la bataille juridique qui n’est pas terminée ;
  • les nuisances qui n’ont pas disparues et d’autres qui se sont créées pour les riverains du GCO ;
  • les risques des projets connectés à l’exemple de liaisons GCO-Entzheim ;
  • les mobilités ;

En tout état de cause, avec la coalition nationale La Déroute des Routes, nous portons l’espoir qu’un autre modèle de transports est possible, faisons-le advenir !

Soyons nombreuses et nombreux dimanche 18 décembre pour rappeler que la bataille du GCO ne s’arrête pas à ce que l’on voit !


1. La Déroute des Routes est une coalition nationale né en janvier 2022. Elle regroupe plus de 50 collectifs d’habitant·es luttant à travers la France contre les projets d’infrastructure routière.
2. 7 avis négatifs au moment de la signature de l’autorisation unique le 30 août 2018. Nous sommes à 10 avis négatif en 2022.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s