Retour au Tribunal Administratif de Strasbourg pour le dossier Stocamine

Retour au Tribunal Administratif de Strasbourg pour le dossier Stocamine. Audience sur le fond (contestation de l’arrêté préfectoral du 28 janvier 2022) après référés suspension.

Ce dossier n’en finit pas et l’obstination de l’Etat et des MDPA à vouloir mettre sous le tapis les erreurs du passé malgré l’opposition de la Région Grand Est, de la CEA, de nombre d’élus locaux et de parlementaires et des citoyens, reste plus que jamais en totale opposition avec les discours de concertation et de co-construction des solutions de demain prônées par Emmanuel Macron.

Et si, à l’aube de cette trêve de fin d’année le Gouvernement prenait la bonne résolution d’engager la seule solution pour l’avenir à savoir le déstockage. L’Allemagne le fait à Asse, la Suisse l’a fait à Bonfol…

Alors que les acteurs locaux (politiques et associatifs) sont d’accord pour le déstockage, c’est l’Etat qui met le bassin rhénan en danger…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s