Stocamine : action en cours…

Des militant·es d’Extinction Rebellion, aidés par d’autres militant·es écologistes sont entré·es sur le site de Stocamine (Haut-Rhin) dont l’Etat veut imposer le confinement de 42 000 tonnes de déchets toxiques qui menace de polluer la nappe phréatique rhénane, la plus grande réserve d’eau douce d’Europe. Ce risque pèse sur l’ensemble du territoire alsacien.

Les activistes veulent attirer l’attention de l’opinion publique sur les risques et faire pression sur l’Etat puisque pour l’instant, celui-ci fait la sourde oreille

La justice administrative a donné un peu de répit aux associations qui se bagarrent pour le déstockage des 42 000 tonnes de déchets enfouis sur le site de Stocamine (68).
Pour autant, ça ne règle pas le problème. L’opération mené ce samedi a pour vocation d’interpeller l’opinion publique : beaucoup d’habitants vivant dans la vallée rhénane n’ont pas conscience des risques de contaminations de la nappe phréatique que nous avons sous nos pieds ici en Alsace. Dites-vous qu’elle est la plus grande réserve d’eau douce d’Europe. Quand on connaît l’importance de préserver nos ressources en eau face à la récurrence des sécheresses à répétition, nous devons comprendre que l’État n’agit pas pour notre bien à vouloir imposer le confinement de ces déchats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s