Signalétique : une victoire au gout amer !

Réaction de Bruno Dalpra pour 
Collectif des usagers de la M35 et de l’A35 de Strasbourg
et les pétitionnaires de Rendez-nous Strasbourg

Bonjour,

Nous voulons réagir suite à l’annonce officielle de la Collectivité européenne d’Alsace de l’installation de panneau sur l’A35 d’ici à la semaine prochaine afin de corriger l’information « vers Strasbourg-centre » disparu avec la mise en place de la signalétique lors de l’ouverture du GCO.

Nous ne pouvons pas nous réjouir de la mise en place de panneaux routiers pour corriger la disparition de l’indication « Strasbourg-centre » vers l’axe gratuit lors de l’ouverture de l’autoroute A355 le 17 décembre dernier. La raison est l’impolitesse du Président de la Collectivité européenne d’Alsace, Frédéric Bierry, qui n’a pas répondu à la sollicitation du Collectif des usagers de la M35 et de l’A35 de Strasbourg et des pétitionnaires de la pétition Rendez-nous Strasbourg, afin d’avoir des explications de vive voix et ou un courrier officiel pour expliquer la proposition du Département pour corriger la disparition de l’accès vers Strasbourg-centre lors de l’ouverture de l’A355 de contournement ouest de Strasbourg. Nous pensions que l’intérêt des citoyennes et citoyens était au coeur de la politique de monsieur Bierry. Visiblement, son intérêt est visiblement à orientation variable. Nous le regrettons.

Collectif des usagers de la M35 et de l’A35 de Strasbourg
et les pétitionnaires de Rendez-nous Strasbourg

Dans un commentaire sur une publication de GCO non merci, M. Dalpra précise :

Depuis hier, j’insiste bien au près des journalistes que le Collectif des usagers de la M35 et de l’A35 de Strasbourg et les pétitionnaires ont été tenu à l’écart de la proposition corrective formulé par Frédéric Bierry pour corriger la signalétique mise en place avec le GCO. Comme s’il ne voulait pas reconnaitre que l’action collective autour de la pétition relayée par la presse l’a fait bouger.

Sur le site de France 3 Alsace, l’article revient sur la polémique née de la disparition de « Strasbourg » avec la mise en service du GCO le 17 décembre dernier.

« De nombreux usagers et collectifs avaient exprimé leur mécontentement (voir le post ci-dessus et notre article à ce sujet), certains allant jusqu’à y voir une intention malhonnête de forcer les automobilistes à emprunter l’autoroute à péage. Une pétition lancée pour réclamer le retour de l’accès gratuit vers le centre-ville de Strasbourg sur la signalétique avait recueilli près de 9000 signatures. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s