Mobilisation en soutien aux personnes les plus touchées par le changement climatique

Rassemblement vendredi en soutien aux personnes les plus touchées par le changement climatique

Vendredi 25 mars, les Strasbourgeois sont appelés à participer au mouvement mondial « grève pour le climat », avec une table-ronde et un rassemblement place Kléber.

L’intercollectif Strasbourg Action Climat et Youth for Climate Strasbourg organisent l’édition strasbourgeoise de la « grève pour la justice climatique et sociale ». Elle débutera vendredi 25 mars par une table-ronde, à 10h45 place Kléber et sera suivie par un rassemblement à partir de 13h. Plusieurs personnalités doivent prendre la parole et répondre aux questions des participants : 

  • Yves Hauss, météorologue à Météo-France, sur l’ampleur et l’urgence de la crise climatique ;
  • Pierre Greib, engagé à la Cimade, sur les implications migratoires des questions climatiques et environnementales ;
  • Amanda Sessim Parisenti, juriste à la cour fédérale brésilienne, sur les leviers juridiques mobilisables face au changement climatique ;
  • Florence Rudlof, sociologue à l’Insa, sur les mobilisations sociales face au dérèglement climatique ;
  • Chloé Bourguignon, secrétaire régionale du syndicat Unsa, sur les liens entre justices sociales et climatiques.

« des réparations pour les plus touchés » 

Sous le thème #PeopleNotProfit (les personnes plutôt que les profits), la grève insistera sur les réparations à accorder aux populations et aux lieux les plus touchés par le changement climatique. 

Dans un communiqué de presse, Strasbourg Action Climat précise :

« Dans nos pays de l’hémisphère Nord, nous exigeons de la part de nos dirigeants que des réparations financières soient accordées aux pays de l’hémisphère Sud, au titre des émissions historiques de gaz à effet de serre qui affectent, de plein fouet, les pays qui ont émis – et émettent toujours – le moins. »

Lucie Dubois, membre de l’intercollectif, explique que le déséquilibre de responsabilités sur la détérioration du climat est rarement abordé dans les revendications pour le climat en France et que cette grève tente d’y remédier.

La grève de vendredi fait partie du mouvement Fridays for Future, créé par Greta Thunberg en 2018 et des grèves similaires doivent avoir lieu dans plusieurs villes du globe. Ce mouvement propose aux jeunes de manifester régulièrement pour protester contre l’inaction des gouvernements face au changement climatique.

Y aller

Grève pour le climat, vendredi 25 mars à partir de 10h45, place Kléber à Strasbourg – centre. Rassemblement à 13h. Voir l’événement sur Facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s