L’artificialisation des sols et la bétonisation poursuivent à « un rythme soutenu » en France

Artificialisation des sols et bétonisation : quel bilan du quinquennat d’Emmanuel Macron ?

Election présidentielle Française : le candidat Macron va tenté de vous faire croire que son bilan écologique est bon. Seulement, la réalité est tout autre.

Le journaliste Barnabé Binctin a passé en revue les projets menés sous la présidence d’Emmanuel Macron et comme l’avait fait précédemment Reporterre au moment des discussions autour de la loi Climat et Résilience, le bilan est peu glorieux attisant l’inquiétude de nombre d’associations.

Nous en savons quelque chose avec l’A355 de contournement ouest de Strasbourg, le fameux GCO, imposé par l’Etat en 2018 contre toute logique environnementale. En 2022, malgré une lenteur juridique qui a permis à Vinci de finir sa route à péage et de l’ouvrir le 17 décembre dernier, la justice administrative n’a pas dit son dernier mot. Elle pourrait même remettre en cause la raison impérieuse de son utilité…. Bienvenue en France !!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est beton-1.png@.webp.

Le GCO, rappelons-le, est un projet né au début des années 1970. Il reste une mauvaise réponse à de vrais problèmes. Aujourd’hui ouvert, les premiers signes laissent entrevoir que nos arguments étaient justes.

Ce que représente le GCO :

  • 300 hectares d’emprise : soit l’équivalent de 420 terrains de football (1).
  • 11 250 hectares : est la superficie du remembrement (2) mit en place pour réduire l’impacte des 128 agriculteurs/trices exproprié·e·s de leur parcelle pour le GCO (3) – soit 112 500 000 mètres carrés soit l’équivalent de 15 872 terrains de football.



– à lire sur Basta, média indépendant ⤵️

Certes, c’est sous le mandat Macron qu’un méga projet comme Europacity a été abandonné… mais c’est un peu l’arbre qui cache la forêt : en matière de bétonisation des sols le bilan est peu glorieux et attise l’inquiétude de nombre d’associations.

L’artificialisation des sols et la bétonisation
se poursuivent à « un rythme soutenu » en France


  • (1) Pour les seniors, le terrain de football a une longueur moyenne de 105 mètres pour un largeur de 68 mètres, soit 7 140 m2. Le GCO = 300 hectares d’emprise soit 3 000 000 m2.
  • (2) Un remembrement est une opération foncière visant à transformer un parcellaire morcelé pour faciliter la motorisation de l’agriculture
  • (3) Le repartage des terres agricoles, le second impact du GCO sur la nature – source Rue89 Strasbourg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s